TEASER

Ce que nous dit l'eau, cartographie de l'attachement

Et si une œuvre artistique participative permettait de mesurer l’attachement des humains à leurs cours d’eau ?

Ce que nous dit l’eau est une œuvre évolutive et vivante, à la fois projet de recherche et œuvre artistique in situ, réunissant des actions artistiques qui questionnent, provoquent et valorisent notre attachement à l’eau. Ce que nous dit l’eau est un outil d’expérimentation artistique qui invite artistes, habitants et scientifiques à cartographier, vivre et provoquer l’attachement qu’ils ont pour leurs cours d’eau. Il vise à établir un dialogue entre un cours d’eau et les communautés qui l’habitent et le pratique, par le bias d’actions artistiques qui se déployant dans la durée.

Ce que nous dit l’eau est une collection de cartes participatives et plurielles rendant visible l’invisible, une collection de rituels artistiques, qui tente de déchiffrer et donner à entendre les « pourquoi » et les « comment » de nos attachements à l’eau. Pour mieux comprendre l’eau, la défendre, pour penser, et apprendre avec elle. Dans Ce que nous dit l’eau, les fleuves et les rivières, les rives et les ponts, les algues et les poissons, les villes et les villages longés par les cours d’eau sont nos domaines de recherche. Dans ce cadre, nous allons reconsidérer l’espace public, notre « eau publique », pour trouver de nouvelles formes de consciences citoyennes et de cohabitation entre les espèces ainsi que de nouvelles formes de représentations artistiques du vivant.

Après un temps de collectages minutieux suivit d’un temps d’expérimentation artistique: une ou plusieurs cartes participatives sont éditées. Ces cartes tout comme les matériaux réalisés (performances, rituels, vidéo-cartographies, créations sonores, jeux de tarots) seront présentés, mis en récit et partagés sous la forme d’un parcours exploratoire.

Œuvre participative de territoire, par essence nomade, Ce que nous dit l’eau est différente selon les lieux traversés (villes fluviales, villes d’eau, lacs et cours d’eau) et le hasard des rencontres réalisées.

ffcie_dossier.pdf

Avec le soutien de : Le Polau-pôle arts & urbanisme ; Le Parlement de Loire ; L’appel du Rhône; Ukiha AIR, le programme officiel d’échange international de la ville d’Ukiha, Préfecture de Fukuoka (JPN); TIAFNA : The Internaional Academy for Natural Arts; Agrocampus Ouest, UMR 6590 CNRS ESO.

© Photos Fabien Tijou

What if a participatory art work could measure the attachment of humans to their waterways ?

Ce que nous dit l'eau (What Water Tells Us) is an evolving and living project, both a artistic in situ research project, bringing together artistic actions that question, provoke and enhance our attachment to water. Ce que nous dit l'eau is a tool for artistic experimentation that invites artists, inhabitants and scientists to map, experience and provoke the attachment they have for their waterways. It aims to establish a dialogue between a river and the communities that inhabit and practice it, through artistic actions that unfold over time.

Ce que nous dit l'eau is a collection of participatory and plural maps that make the invisible visible, a collection of artistic rituals that attempt to decipher and give voice to the "whys" and "hows" of our attachments to water. To better understand water, to defend it, to think and learn with it. In Ce que nous dit l'eau, we are looking at rivers, banks and bridges, algae and fish, and the towns and villages along the waterways. Within this framework, we will reconsider public space, our "public water", in order to find new forms of citizen awareness and cohabitation between species, as well as new forms of artistic representation of the living.

After a period of meticulous collecting followed by a period of artistic experimentation, one or more participatory maps are published. These maps, as well as the materials produced (performances, rituals, video-cartographies, sound creations, tarot cards) will be presented, narrated and shared in the form of an exploratory journey. A participatory work of territory, nomadic in nature, Ce que nous dit l'eau is different according to the places crossed (river towns, water towns, lakes and rivers) and the chance encounters made.

With the support of : Le Polau-pôle arts & urbanisme; Le Parlement de Loire; L'appel du Rhône; Ukiha AIR, the official international exchange programme of the city of Ukiha, Fukuoka Prefecture (JPN); TIAFNA : The Internaional Academy for Natural Arts; Agrocampus Ouest, UMR 6590 CNRS ESO.

Photos Fabien Tijou