Cucine(s), le film

Cucine(s)

Cucine(s) est le fruit d’une enquête à la rencontre des pratiques culinaires multiculturelles des habitants d’une ville, d’un quartier ou d’un territoire. Au fil de moments d’échanges intimes et singuliers, artistes et habitants partagent émotions, impressions, mémoire et saveurs. Là se tisse une œuvre qui se rejoue à chaque rencontre d’un nouveau territoire, une œuvre fondée sur une sorte de troc entre habitants et artistes conduisant au « partage du sens à l’état sauvage ».

Cucine(s) fait émerger dans l’espace social et dans un espace de partage construit, les connaissances intimes, les cultures orales et les savoirs populaires en explorant la relation entre la cuisine, la construction sociale, le temps et les hommes. Cucine(s) prend le temps de cuisiner ensemble pour faire émerger des mondes, dans l'espace privé de la maison, pour les mettre en jeu et les vivre en communauté. Cucine(s) met au centre d’un rituel de banquet, sur la place publique, le patrimoine humain et culinaire, les histoires intimes et universelles, cachés dans les dessous de nos villes.

Processus d’écriture permanente, Cucine(s) attrape la vie d’une ville, d’un quartier, dans les mailles de son écriture fictionnelle et tente d’interroger la fonction politique et sociale du repas.

Coproductions : Le Citron Jaune CNAREP à Port-Saint-Louis-du-Rhône ; La Paperie CNAREP à SaintBarthélemy-d’Anjou ; Le Boulon, CNAREP à Vieux-Condé ; Hameka, Fabrique des arts de la rue et du Théâtre Basque, Pays Basque ; Pronomade(s) en Haute Garonne CNAREP à Saint-Gaudens ; IN SITU Network, plateforme européenne pour la création artistique en espace public dans le cadre du dispositif InSitu ACT. Le projet est financé avec le soutien de Europe Creative, programme de la Commission européenne. Avec le soutien : du Musée d’Ethnographie de Genève (CH) ; Subventionné par le Ministère de la Culture - DGCA au titre de l’aide à la création arts de la rue. Merci au restaurant Euzkadi à Espelette.

© Photos Clément Martin et Fabien Tijou

Cucine(s) is the result of an investigation into the multicultural culinary practices of the inhabitants of a city, a district or a territory. During intimate and singular exchanges, artists and inhabitants share emotions, impressions, memories and flavours. A work of art is woven there, which is replayed at each encounter with a new territory, a work based on a kind of barter between inhabitants and artists leading to the "sharing of meaning in its wild state".

Cucine(s) brings out intimate knowledge, oral cultures and popular knowledge in the social space and in a space of constructed sharing by exploring the relationship between cooking, social construction, time and people. Cucine(s)takes the time to cook together to bring out worlds, in the private space of the home, to put them into play and live them in community. Cucine(s) places human and culinary heritage, intimate and universal stories, hidden in the underbelly of our cities, at the centre of a banquet ritual in the public square.

A permanent writing process, Cucine(s) catches the life of a city, of a neighbourhood, in the mesh of its fictional writing and attempts to question the political and social function of the meal.

Co-productions (creation 2017-19): Le Citron Jaune CNAREP in Port-Saint-Louis-du-Rhône; La Paperie CNAREP in SaintBarthélemy-d'Anjou; Le Boulon, CNAREP in Vieux-Condé; Hameka, Fabrique des arts de la rue et du Théâtre Basque, Pays Basque; Pronomade(s) en Haute Garonne CNAREP in Saint-Gaudens; IN SITU Network, European platform for artistic creation in public space as part of the InSitu ACT scheme. The project is financed with the support of Europe Creative, a programme of the European Commission. With the support of the Musée d'Ethnographie de Genève (CH); Subsidised by the Ministry of Culture - DGCA as part of the support for street arts creation. Thanks to the restaurant Euzkadi in Espelette.

© Photos Clément Martin et Fabien Tijou